VDI en rénovation/ Mettre son foyer en réseau



Dans le cas présent, il s'agit d'une maison datant de 1966. L'infrastructure était d'époque, et les câbles étaient à plusieurs endroits sectionnés suite à des déplacements de prises (de l'arrivée des TELECOM dans la maison jusqu'aux deux prises déjà existantes, le câble était en fait une succession de morceaux différents "raccommodés" les uns les autres avec des scothlock et des dominos).
La première étape fut de retirer les anciens câbles afin de les remplacer par du RJ45 Cat 5e FTP. Pour ce faire, j'ai attaché le nouveau câble à l'ancien, afin d'en faciliter le passage dans les différents endroits où il passait (dans la cave, entre des murs, dans des gaines, dans le grenier). Une fois fait, il a fallu créer deux autres prises pour en avoir un total de quatre dans la maison (l'une étant destinée à la box TV, une autre pour le téléphone, et deux pour des ordinateurs). Pour les prises ajoutées, j'ai dû passer de la cave au RDC en perçant la dalle (il n'y a aucun placo dans cette maison, la perceuse a été d'une aide précieuse) : 
VDI en rénovation
Tous les câbles partent de la cave vers le reste de la maison. Sur cette photo, vous pouvez voir que les câbles RJ45 longent un câble électrique (celui en noir). Ici, pas de problème, car il n'est plus branché à rien, mais, si ça avait été le cas, il aurait mieux valu les éloigner d'au moins 60cm afin d'éviter toute perturbation.

VDI en rénovation
Il ne faut pas avoir peur de jouer de la perceuse pour passer entre certains murs, afin d'avoir un cheminement propre et le plus court possible entre le départ et l'arrivée.

VDI en rénovation
il faut parfois passer au travers de certains murs. Il est préférable (quand c'est possible) de percer alors entre deux parpaings, ce qui permet d'avoir un trou dont l'intérieur sera lisse. Lorsque l'on perce en plein milieu d'un parpaing, on traverse les différentes cavités de celui-ci, et le câble risque alors de s'accrocher et de se sectionner.

VDI en rénovation
Ici, pour traverser la dalle, on ne peut pas faire autrement que de passer en plein milieu de la brique. Il faut alors envelopper le câble de scotch pour le protéger au maximum, et ne surtout pas forcer en tirant par le haut (deux personnes sont nécessaires : une qui pousse le câble en bas, et une qui le tire ; les deux veillant à ce que le tout passe sans encombre).
 
Dans les pièces où les prises ont étés ajoutées, il a fallu composer avec des prises RJ45 à poser car les murs étant en béton, il aurait été très difficile de les encastrer. Les autres prises existantes ont été également remplacé par des nouvelles en RJ45 :
VDI en rénovation
La box TV est branchée directement dans le mur.

VDI en rénovation
Détail de la prise pour la box TV.

VDI en rénovation
Dorénavant, le téléphone peut être branché à même le mur, comme on le faisait autrefois quand il n'y avait pas de dégroupage total.

VDI en rénovation
Également, les PC peuvent être branchés directement au réseau lorsqu'ils sont loin de la box ADSL. Plus besoin de WiFi (du coup le ping est bien meilleur, et la connexion de qualité supérieure).

 
Enfin, le VDI "home made" a été posé à l'arrivée même du câble des TELECOM. Pour le réaliser, j'ai utilisé un meuble de cuisine tout simple acheté dans un Casto, un switch 10/ 100/ 1000Mbps, un routeur WiFi b/ g/ n (le WiFi de la Livebox V2 ne porte pas jusqu'à l'étage, et en cas de besoin, ça peut être bien pratique), un DTI RJ45, un câble RJ11 blindé, deux ferrites (une sur le RJ11 et une sur le câble des TELECOM), et un ventilo branché en 3,5V placé en extraction pour aérer le tout. Le meuble a été percé en haut, en son milieu, et en bas afin de permettre le passage des câbles, et de pouvoir aérer le tout :
VDI en rénovation

VDI en rénovation
C'est de l'artisanal, mais c'est diablement efficace !

Pour cette rénovation, un gain au niveau du débit d'environ 2.1/2.6Mbps a été constaté (après tests effectués à heures fixes, plusieurs fois par jour, avant et après, en me basant sur la même journée de la semaine à chaque fois, soit un total de 6 dimanches différents). Attention toutefois, le fait de gagner du débit n'est pas garanti (mais reste très fréquent), et dans tous les cas vous gagnerez en stabilité de ligne.

Coût de l'installation : environ 150€.