Optimiser le flux d'air dans l'habitat



Quoi de pire que d'avoir de la moisissure dans une salle de bain, des WC ou une buanderie ? Les microbes s'installent, l'air vicié stagne, et toute la famille en profite généreusement. C'est pour ça que toutes les maisons des années 70 à nos jours bénéficient obligatoirement à la construction d'une ventilation naturelle, puis mécanique (VMC depuis le début des années 80).
Cette ventilation de l'habitat, si elle est bien réalisée, permet justement de ne pas être confronté (en théorie) à ce problème d'humidité dans les pièces d'eau. Seulement, surtout lors des débuts, cette ventilation n'était pas forcément bien faite, et, pire encore, de nombreuses personnes inconscientes ont bouchés tout ou partie de ces ventilations... une grave erreur à ne surtout pas commettre !

Ici toutefois il ne sera pas question de créer ou modifier les aérations extérieur de votre habitat, mais d'optimiser la circulation de l'air à l'intérieur. malgré votre VMC flambant neuve ou votre ventilation naturelle bien nettoyée vous constatez de l'humidité ? La buée de la salle de bain met un temps incommensurable à partir, laissant derrière elle des murs humides ? Avez-vous pensez au simple fait que pour que l'air vicié s'évacue à l'extérieur... il faut aussi qu'il puisse circuler librement chez vous ?
Le seul point de passage de l'air lorsque vous prenez votre douche ou que vous êtes aux toilettes... c'est par en dessous de la porte ! Hélas, pour divers raisons (carrelage, plancher, moquette etc...), l'air ne peux pas ou difficilement passer sous la porte car l'espace entre le sol et la porte est trop limité.

De la, il existe deux options :

- La première, on rabote la porte de façon à avoir au minimum 1.5cm de lame d'air, idéalement, il faut 2cm.
- La seconde solution consiste à créer dans le bas de la porte une aération en mettant une grille prévue à cet effet.

Pour ma part, je ne suis pas féru des portes rabotées, je trouve que le rendu esthétique n'est pas génial (mais tout est question de goûts bien sur !), j'ai donc logiquement opté pour la seconde solution. La encore, le choix des aérations est assez limité, et le plus souvent on trouve la traditionnelle grille carré ou rectangulaire. Mais, en cherchant bien, on arrive à dénicher d'autres choses, mais encore une fois, tout est question de préférence.

optimiser le flux d'air dans l'habitat
Schéma classique de la circulation de l'air dans une maison (ou appartement !). Si les entrées et sorties sont obturées, l'air ne circule plus et les habitants vivent dans un lieu ou l'air est vicié, et qui dit air vicié, dit maladie, moisissures etc...
Nb : L' erreur fréquente est de voir des entrées d'air dans les fenêtres des pièces d'eau. Il ne faut surtout pas faire ça. Dans ces pièces, seules les sorties doivent être présentes. Les entrées d'air se font donc par les fenêtres des pièces sèche (sauf bien sur en cas de VMC double flux).

Optimiser le flux d'air dans l'habitat
Voici le modèle d'aération pour lequel j'ai opté. Mes portes laissant passer une lame d'air à peine inférieur à 1cm, j'ai choisi de n'en mettre que deux sur chaque porte des pièces d'eau. Vous pouvez bien sur augmenter le nombre d'aérations ou en mettre une seule mais bien plus grosse.

optimiser le flux d'air dans l'habitat
Ici la pose était assez aisé, grâce à l'aide d'une simple scie cloche au bon diamètre. N'oubliez pas de prendre les mesures de façon à ce que les aérations soient bien alignés et centrés !

optimiser le flux d'air dans l'habitat
Une fois en place, l'air dans mes pièces d'eau circule mieux et la VMC peut enfin faire son travail correctement.

Coût de l'installation : environ 3€ par porte.